28 août 2015


Voici le résumé de nos impressions et dépenses en Nouvelle-Zélande pendant les 44 jours.






Itinéraire: 

Voici notre parcours de 4000km:



Nos impressions: 

Nos coups de cœur : 

- Wanaka et son lac magnifique sous les couleurs d’automne
- La randonnée au sommet du Mont John (Lac de Tekapo)
- Croisière dans les fjords à Milford Sound
- Wai-O-Tapu Park
- Sources géothermales dans la péninsule de Coromandel

Les moinss (prenez l’accent du sud avec le double ss) : 

- les villes
- le manque de sites historiques et d’histoire

Ce que l’on a aimé : 

- Les paysages qui varient tous les 100km environ

Ce que l’on a moins apprécié : 

- Internet
- L’hébergement qui peut revenir cher

Notre ressenti : 

Nous sommes venus en Nouvelle – Zélande dans le but de savoir si  ce pays allait nous convenir pour une installation future. Cela faisait plusieurs mois que nous parlions de venir nous installer dans ce pays. Après avoir passé un mois et demi, nous avons décidé de ne pas nous y installer. 
La Nouvelle-Zélande nous a donné l’impression d’être un mixte entre l’Angleterre (pub, bus anglais) et les États-Unis (grands boulevards, tout le monde prend sa grosse voiture, tracé des rues parallèles et perpendiculaires les unes aux autres).

 C’est un pays aux paysages magnifiques où les activités extérieures sont reines. Entre les randonnées itinérantes, l’alpinisme, le rafting, kayak de mer, surf, plage…. Il y en a pour tous les goûts. Si on aime la nature et être entouré de beaux paysages montagnards ou côtiers, c’est le paradis.

Le pays ne comprend que 4 millions d’habitants (3 millions dans l’ile du Nord et 1 million dans l’ile du Sud). On s’est senti parfois un peu trop isolé (surtout dans l’ile du Sud). Les villes sont petites. La plupart sont juste des hameaux. Pour trouver un café ou un magasin, il faut parfois faire plus de 60km.  Certaines villes sont à plus de 140km de distances. 

La Nouvelle-Zélande est aussi un pays jeune. James Cook a découvert les fjordlands vers 1880. Le pays a environ 250 ans. Il y a donc peu de bâtiments historiques (églises, cathédrales, musées….). Nous avons roulé sur des routes qui ont été construites en 1965 (l’âge de nos parents ).

La Nouvelle-Zélande est un pays très tourné vers l’agriculture et le tourisme. Ils cultivent et exportent beaucoup de produits alimentaires (viande, lait, légumes, olives, fruits…). Pour nos boulots, nous aurions pu trouver un job à Auckland dans nos domaines, mais nous aurions travaillé sur des projets moins « challenging » et « intéressant » qu’Europe. 
L’autre inconvénient de la Nouvelle – Zélande est l’éloignement. Eh oui, c’est carrément de l’autre côté du globe par rapport à la France. Il faut environ 35h de vol pour rejoindre Paris. Il s’avère donc difficile de se rendre en France pour une urgence ou même une fois par an. 
Nous nous sommes aussi rendu compte que nos seules vacances seraient vers l’Australie ou les iles Fidji. Bref pas aussi varié que l’Europe avec ses pays du Nord, ses pays baltes et ses pays salves. 

Durant notre séjour, il s‘est avéré difficile d’avoir une bonne connexion internet. À chaque fois, nous étions limités soit par un temps de connexion (30 min, 1h, 24h) soit par le volume de données (entre 50 et 250MG). Il était donc difficile de faire même un Skype avec nos parents. 

Le budget : 

Voici le résumé de nos dépenses dans le pays pendant les 44 jours de notre séjour. Nous avons voyagé durant la basse saison : avril et mai, ce qui équivaut à l’automne

Hébergement : 

Nous allons toujours essayer de dormir dans des endroits gratuits, en général des parkings aménagés pour campervan. Nous avons seulement pris des campings quand nous avons besoin d’électricité pour avoir chaud et d’une douche. Les prix des campings varient entre 17 et 33€ pour deux personnes. Cela dépend des infrastructures sur place : cuisine, saune, piscine chauffée, ….). Certains hôtels dans les villes offrent la possibilité de dormir sur leur parking et d’utiliser les commodités pour pas trop chères. 

Transport

Nous avons voyagé tout le long de notre séjour avec le campervan. Nous avons loué le campervan chez une petite entreprise, pour 43 jours (considéré comme une longue période) et en basse saison. Le prix est de 2200 NZD soit 32 € par jour. L’essence nous a compté une petite fortune (soit 930 NZD soit 14 € par jour). Les prix à la pompe varient entre 1.80NZD/L et 2.20NDZ/L dans l’ile du Sud.

Les activités

Les activités en Nouvelle–Zélande se sont avérées très chères et nous avons trouvé leurs prix un peu exagérés. Nous avons donc fait beaucoup de marche et de balades. 
Notre croisière dans les fjords nous a coûté 70NZD par pers soit 45 €. Nous avons été voir Avengers 2 au cinéma pour 15NZD par pers soit 11€. Enfin nous avons visité le Parc Wai-O-Tapu avec les zones thermales et volcaniques pour 33NZD par pers (soit 20 €)

Divers : 

Dans cette catégorie, nous avons pris en compte la lessive, le cout d’internet, quelques achats pour le campervan (table de camping, bouilloire, radiateur électrique), pharmacie.
Nourriture : 
Nous avons souvent mangé des soupes et des soupes chinoises iophilisées, mais aussi cuisiné dès que l’on en avait l’occasion. Nous avons fait aussi quelques restaurants. 
Ainsi nous avons dépensé environ 2173 NZD soit 32 € par jour pour la nourriture. 

Et ici le détail de toutes nos dépenses.





0 Commentaires:

Publier un commentaire